Actualités

Le « Mois de la Fistule Obstétricale » au Cameroun : une campagne de prise en charge à l'Hôpital Central de Yaoundé.

24 mai 2019

A l’occasion du « Mois de la Fistule Obstétricale » au Cameroun, une campagne d’opération  de vingt-trois (23) femmes atteintes de fistule obstétricale a débuté le 22 mai 2019 à l’Hôpital Central de Yaoundé. Parmi les malades ciblées on compte les cas complexes nécessitant un plateau technique plus relevé.

L’objectif escompté est d’informer les populations que la fistule obstétricale peut être évitée et guérie. Il s’agit aussi d’identifier les malades et les inciter à bénéficier de la prise en charge gratuite qu’offre le gouvernement avec l’appui technique et financier de UNFPA, pour leur traitement y compris l’appui pour une réintégration socio-économique.

 

Cette campagne de réparation intervient un mois après celle réalisée à Batouri et au cours de laquelle 34 femmes ont été opérées. D’autres sont planifiées pour les semaines et mois à venir à Bertoua, Garoua, Yagoua et Kousseri. Au total, 500 femmes et filles atteintes de fistule obstétricale pourront être gratuitement prises en charge au cours de cette année.

Tous ces efforts tendent à assurer que la dignité de ces femmes est restaurer à fin qu’elle puisse jouir de leur droits fondamentaux. Ceci en droite ligne avec le thème de la Journée International de lutte pour l’élimination de la fistule obstétricale 2019 : « La fistule est une violation des droits humains : en finir maintenant !’’