Vous êtes ici

Lancement de la plate-forme e-learning pour les sages-femmes

Le Ministre de la Santé Publique a procédé le 26 Janvier 2016 au lancement d’une plate-forme  d'enseignement/apprentissage en ligne encore appelée « sage-femme zone » pour les écoles de sages-femmes.

Cette plate-forme e-learning est le résultat d’une collaboration exemplaire entre le Ministère de la Santé Publique, la GIZ et l’UNFPA.

En effet, la conception de l’architecture informatique et de l’interface utilisateur de la « Sage-femme Zone » ont été réalisées avec l’appui technique et financier de la GIZ. L’élaboration du contenu de la plate-forme a bénéficié d’un financement du projet SIDA H4+ et de l’UNFPA et a fait appel à une expertise nationale issue de différents secteurs.

Constituée de schémas soigneusement élaborés et de vidéos adaptées, cette plate-forme a été conçue pour permettre aux élèves sages-femmes de parfaire leurs connaissances.   Elle  permet également à chaque élève de procéder à une auto-évaluation pour chaque sujet traité.

Le développement de la plateforme e-learning découle d’une préoccupation qui accompagne la mise en place des écoles de sages-femmes depuis leur réouverture en 2011, à savoir assurer une formation équitable et de qualité aux élèves quelle que soit l’école qu’ils fréquentent.

Car les résultats des examens de certification nationale ont montré qu’il existe des inégalités entre les écoles de Yaoundé et celles des autres régions.

Cette situation s’explique entre autres par :

ü la concentration de l’expertise dans la ville de Yaoundé

ü la faible disponibilité d’outils pédagogiques standardisés qui auraient pu uniformiser l’enseignement

ü le faible accès des écoles des autres régions aux nouvelles technologies del’information et de la communication.

Le président de la république dans son discours de fin d année a rappelé qu il nous faut rattraper notre retard dans le développement de l économie numérique, l'initiative  'sage-femme zone' s'inscrit dans cette lancée." André Mama Fouda, Ministre de la Santé Publique

« Les sages-femmes sont au cœur de la lutte contre la mortalité maternelle et le pays aurait besoin de plus de 5000 de ces professionnels de santé. De plus, pour qu’elles soient capables de jouer pleinement leur rôle, il est important de leur assurer une formation de qualité qui leur permette d’acquérir l’ensemble des connaissances et compétences nécessaires à leur pratique. » a rappelé Barbara Sow, Représentante de l’UNFPA au Cameroun.