Vous êtes ici

Expert GBViE hatting as Information Management Officer -Maroua

Expert GBViE hatting as Information Management Officer – Poste Nationale

 

Titre :                          Expert GBViE hatting as Information Management Officer

Type of Contract:       Individual Consultant (IC)

Lieu de Travail:          Extrême-Nord- Maroua

Durée:                         6 mois

Date de début:           1 avril 2020

 

Contexte

En raison de la crise sécuritaire, la Région de l’Extrême-Nord connait depuis 2014, un mouvement sans précédent des populations des zones en crise active vers des poches de « stabilité » créant ainsi une pression considérable sur les ressources et accentuant la précarité des communautés hôtes. Les attaques de Boko Haram et l'afflux massif de réfugiés Nigérians dans les villes frontalières de la région de l'Extrême Nord ont contribué à la détérioration de la situation humanitaire dans cette région. Les enlèvements effectués par Boko Haram dans les zones frontalières concernent en majorité les femmes et les filles, créant un traumatisme énorme au sein des familles et des communautés.

De plus, les cycles répétés de sécheresse et d'inondations augmentent l'insécurité alimentaire, la malnutrition et les épidémies récurrentes dans certaines parties du pays.

Il est à noter qu’en période de crise humanitaire les femmes et filles sont les couches les plus vulnérables ; celles-ci subissent plusieurs sortes de violences et de discriminations. Les violences sexuelles sont plus récurrentes et affectent aussi bien l’intégrité physique que morale des survivantes.

Plusieurs interventions dans le cadre de la prise en charge des populations affectées ( réfugiés, déplacés internes, communautés hôtes, apatrides) , en particulier les femmes et filles survivantes de VBG sont menées par différents acteurs (Gouvernement, partenaires techniques et financiers, Système des Nations Unies, société civile etc..) dans les principales régions concernées (Est, Adamaoua, Nord, Extrême-Nord) aussi bien à l’intérieur des camps qu’en dehors de ceux-ci, y compris dans les structures sociales au sein des communautés.

Un système de collecte de données et informations sur les VBG (GBVIMS) a été mis en place dans la Région de l’Extrême-Nord impliquant plusieurs partenaires. L’objectif du GBVIMS est d’une part de fournir aux acteurs humanitaires  VBG offrant des services spécialisés de prise en charge  psychosocial, prise en charge médicale, soutien socio-économique, assistance juridique, service d’hébergement en lieu sûr ou refuge, sécurité ou protection un outil de collecte, stockage et analyse des données au sein des différentes organisations.   D’autre part, le GBVIMS facilite le partage des données VBG collectées de manière standardisées entre les différents utilisateurs du GBVIMS, selon un Protocole de Partage d’Informations (PPI). Ces données sont également partagées avec des acteurs externes, en appliquant les standards d’éthique et de sécurité en matière de gestion des informations VBG. Par conséquent, le GBVIMS aide les différents niveaux (prestataires de services, organisations, coordination VBG) à identifier les tendances et les besoins afin d’améliorer la gestion des cas, identifier les activités de prévention et réponse à mener ou les plaidoyers nécessaires. Pour une mise en œuvre effective de ce mécanisme, il est important de disposer d’un coordonnateur/trice inter agence qui appuie ledit processus.

Le bureau du Fonds des Nations Unies pour la Population au Cameroun, recrute un/une coordinateur/trice pour assurer la coordination du GBVIMS et conduire les travaux de collecte, d’analyse et de production des rapports VBG pour une meilleure réponse aux violences basées sur genre.

Termes de référence

 

 L’Expert VBG en contexte humanitaire assurant les responsabilités de l’information manager officer sous l’autorité générale de la  Représentante et du Représentant Adjoint,  la supervision du Coordonnateur Humanitaire et les orientations de la Spécialiste VBG/Genre facilitera la mise en œuvre des interventions VBG en contexte humanitaire ( prévention et réponse ) y compris la gestion de l’Information des groupes de travail VBG et GBVIMS.

Résultats attendus

 

  1. Planification et programmation VBG en contexte humanitaire

• Assurer la qualité de la planification, de la mise en œuvre, du suivi et de l'évaluation des activités de lutte contre la violence basée sur le genre dans les localités du projet

   • Contribuer au processus de planification, la mise en œuvre et le suivi des projets humanitaire en matière de VBG.

• Veiller à ce que les partenaires de mise en œuvre et opérationnels respectent les normes minimales en matière de prévention et d'intervention en matière de VBG.

•          Appuyer  la mise en œuvre du plan de renforcement des compétences des membres du sous groupe régional et des départementaux de travail GBV y compris des partenaires VBG;

• Fournir un appui technique aux partenaires opérationnels de mise en œuvre des projets sur les principes humanitaires, la gestion de cas de VBG, le PSEA, le système de référencement y compris d’autres actions clées VBG, en contexte humanitaire

• Effectuer régulièrement une analyse de l'environnement de la situation humanitaire, analyser les tendances, les lacunes et les difficultés rencontrées et informer régulièrement l'équipe humanitaire sur l'évolution de la dynamique humanitaire au niveau régional

• Suivre, évaluer et rendre compte des résultats globaux des indicateurs techniques des projets humanitaires, y compris des données relatives au développement et aux situations humanitaires.

b)         Coordination des données VBG:

•          Faciliter des réunions de coordination GBVIMS régulières entre les utilisateurs du GBVIMS afin de partager les réalisations et les défis et travailler ensemble à la résolution de problèmes liés à la mise en place du Système le cas échéant,

•          Maintenir et mettre à jour un plan de travail / stratégie pour assurer un consensus clair de mise en œuvre du GBVIMS,

•          Suivre de manière continue les utilisateurs du GBVIMS de l’Extrême-Nord

•          Préparer une mise à jour mensuelle sur le processus de mise en œuvre

•          Faciliter le cas échéant les intersections entre le GBVIMS et les autres systèmes de gestion de l'information déployés,

•          Assister toute(s) autre(s) activité(s) liée à la collecte et gestion des données et informations

•          Représente UNFPA au sous groupe de travail VBG

c)         Renforcement des Capacités : 

•          Encourager et soutenir les organisations et agences dans l’utilisation du GBVIMS à travers l’appui technique, la formation, et le suivi qualité,

•          Identifier les besoins de renforcement des capacités et les partager avec l’Equipe au niveau du Bureau pays pour leur suivi et support technique,

•          Documenter les préoccupations, suggestions et enseignements tirés du processus de déploiement du système.

d)         Information & Analyse :

•          Contribuer au processus de développement et d’établissement d’un accord sur la procédure de partage des données avec les organisations et agences qui utilisent le GBVIMS et souhaitent partager les informations,

•          Appuyer la consolidation des rapports mensuels avec les utilisateurs du GBVIMS lorsque cela est nécessaire, 

•          Utiliser les données du GBVIMS pour produire des bulletins d’information sur la programmation et les activités de plaidoyer.

•          Développer le système d’information du groupe de travail VBG de L’Extrême Nord, en utilisant le Dropbox, infographes etc. 

 

Relations de travail

Le consultant travaillera en étroite collaboration avec l’équipe humanitaire du bureau. Il/elle devra créer des synergies entre le nexus humanitaire, développement et paix.

 Il/elle maintiendra de solides relations de travail  en collaboration avec les coordonnateurs des sous-clusters et secteur sur la violence basée sur le genre, fournira des mises à jour régulières des données GBVIMS pour les différents rapports de plaidoyer. Représentera le secteur VBG auprès des chargés d’informations de OCHA .

 

Qualifications and Expérience:

  • Profil du candidat

Master (de préférence) en santé publique, en sciences sociales, sciences politiques, droits de l'homme, droit international ou autre diplôme connexe, ou expérience équivalente en formulation de programmes.

  • Expérience professionnelle
  • Au moins 3 ans d'expériences dans la gestion des programmes VBG
  • Au moins 1 an dans la gestion des données et informations
  •  Expérience dans développement et l'animation d'ateliers de formation ; 
  •  Expérience dans le développement, l'utilisation et la gestion de base de données ;
  •  Capacité démontrée d'analyse des données / statistiques pour les opérations humanitaires
  •  Excellentes compétences informatiques : MS Word, Excel, Publisher et logiciels de base de données, y compris une connaissance approfondie de l'analyse tableau croisé dynamique ; 
  • Compétences organisationnelles démontrées : la capacité à travailler de façon autonome et productive, avec de multiples intervenants dans un environnement en perpétuelle évolution ;
  •  Flexibilité : la capacité à travailler en équipe de façon productive et autonome, et à traiter les demandes ou questions à mesure qu'elles se présentent ; 
  • Compréhension manifeste des questions liées à la confidentialité, la sécurité des données et d'autres préoccupations d'ordre éthique liées au partage des données sensibles entre les organismes humanitaires ; 
  •  Excellentes compétences interpersonnelles et de communication : la capacité d'assurer la liaison avec succès et efficacement avec les équipes dans un large éventail de fonctions au sein d’un environnement multiculturel ; 
  •  Maitrise parfaite du français, celle de l’anglais est un avantage
  • Une expérience en gestion de programme, y compris au moins 2 ans de mise en œuvre d'un programme VBG dans un contexte humanitaire de préférence serait un atout.

 

Compétences requises

Values :

  • Faire preuve d'intégrité
  •  Démontrer un engagement en vers l'UNFPA et le Système des Nations Unies
  •  Sensibilité à la diversité
  •  Faire preuve d’adaptation face aux changements

 

Compétences de Base:

  •  Avoir une culture de résultats et de rendre compte
  •  Avoir le sens des responsabilités
  •  Acquérir et faire preuve d'une expertise professionnelle § Démontrer d’un esprit d’analyse et de synthèse
  •  Jouir d’une pensée analytique et stratégique  
  •  Travailler en équipe / s'autogérer et gérer ses relations
  •  Communiquer de façon percutante   Ensemble de compétences fonctionnelles :
  •  Plaidoyer et promotion d'un agenda axé sur les politiques de l'organisation
  •  Tirer parti des ressources des gouvernements et des partenaires nationaux / établir des alliances stratégiques et des partenariats
  •  Fournir des résultats axés sur les évidences
  •  Communication interne et externe et plaidoyer pour la mobilisation de ressources

 

Dossiers de candidatures

Les dossiers de candidatures (en français ou en anglais) doivent porter le titre du poste et envoyé au plus tard le 15 mars 2020. Ils doivent contenir une lettre de motivation, curriculum vitae, photocopies des diplômes et certificats, ainsi que le formulaire P11 des Nations Unies et envoyés par courrier électronique à cette adresse: cameroon.office@unfpa.org.  Toute la documentation jointe doit être dans un seul fichier PDF.

 

NB :

  1. UNFPA est un organisme qui promeut activement l’égalité des chances et entre les sexes
  2. Seuls les candidats présélectionnés seront contactés ;
  3. Il n’y a pas de droits à acquitter, que ce soit au moment du dépôt de candidature ou après. 
  4. En matière de recrutement  l’UNFPA ne fait pas de discrimination par rapport au statut sérologique du VIH/SIDA des candidats.