Vous êtes ici

Coordonnateur VBG (Violence Basée sur le Genre)

Coordonnateur VBG – Poste Nationale

 

Titre du poste :           Coordonnateur VBG (Violence Basée sur le Genre)

Type de Contrat:        Individual Consultant (IC)

Lieu de travail:            Extrême-Nord- Maroua

Durée:                          6 mois

Début:                         1 avril 2020

 

En raison de la crise sécuritaire, la Région de l’Extrême-Nord connait depuis 2014, un mouvement sans précédent des populations des zones en crise active vers des poches de « stabilité » créant ainsi une pression considérable sur les ressources et accentuant la précarité des communautés hôtes. Les attaques de Boko Haram et l'afflux massif de réfugiés Nigérians dans les villes frontalières de la région de l'Extrême Nord ont contribué à la détérioration de la situation humanitaire dans cette région. Les enlèvements effectués par Boko Haram dans les zones frontalières concernent en majorité les femmes et les filles, créant un traumatisme énorme au sein des familles et des communautés.

De plus, les cycles répétés de sécheresse et d'inondations augmentent l'insécurité alimentaire, la malnutrition et les épidémies récurrentes dans certaines parties du pays.

Il est à noter qu’en période de crise humanitaire les femmes et filles sont les couches les plus vulnérables ; celles-ci subissent plusieurs sortes de violences et de discriminations. Les violences sexuelles sont plus récurrentes et affectent aussi bien l’intégrité physique que morale des survivantes.

Plusieurs interventions dans le cadre de la prise en charge des populations affectées ( réfugiés, déplacés internes, communautés hôtes, apatrides) , en particulier les femmes et filles survivantes de VBG sont menées par différents acteurs (Gouvernement, partenaires techniques et financiers, Système des Nations Unies, société civile etc..) dans les principales régions concernées (Est, Adamaoua, Nord, Extrême-Nord) aussi bien à l’intérieur des camps qu’en dehors de ceux-ci, y compris dans les structures sociales au sein des communautés.

Les VBG étant une question très sensible et nécessitant une approche centrée sur les survivants/tes, il est impérieux de renforcer les approches d’intervention à travers une réponse holistique et harmonisée permettant d’optimiser les efforts pour mieux couvrir les besoins des survivants/tes. Ceci nécessitant une synergie, collaboration effective,  et alignement  aux normes et standards  existants en matière de coordination VBG en contexte humanitaire en vue d’impacter la vie des bénéficiaires. Un Groupe de Travail VBG est fonctionnel à Maroua et fait partie intégrante du Secteur Protection dans le cadre de la coordination humanitaire au Cameroun.

 

UNFPA Cameroun recrute un/une coordonnateur/trice VBG en vue de faciliter la coordination des interventions VBG à l’Extrême Nord.

Termes de référence

Le/La Coordinateur/trice national du VBG  sous l’autorité générale de la  Représentante et du Représentant Adjoint,  la supervision du Coordonnateur Humanitaire et les orientations de la Spécialiste VBG/Genre facilitera la coordination du secteur VBG à Maroua en appuyant les acteurs intervenant dans le domaine et travaillant en étroite collaboration avec les autres secteurs.

Résultats attendus

  • Appuyer la Coordination VBG et co faciliter  le sous-groupe VBG
  • Participer activement aux réunions des Groupe Protection et Protection de l’Enfance
  • Contribuer au processus de planification, la mise en œuvre et le suivi du projet humanitaire en matière de VBG.
  • Veiller à ce que les partenaires de mise en œuvre et opérationnels respectent les normes minimales en matière de prévention et d'intervention en matière de VBG.
  • Appuyer à la mise en œuvre du plan de renforcement des compétences des membres du sous-groupe régional et des départementaux de travail GBV ;
  • Appuyer la conduite des réunions des sous-groupes départementaux de lutte contre les GBV ;
  • Faire la revue trimestrielle des outils de coordination (Matrice 3/4W-Liste de contacts-Plan des réunions-TDRs SGT_Plan d’Action-Template de CR, …) et partager les minutes et recommandations de rencontre des case management ;
  • Tenir et actualiser le répertoire, le mailing list des partenaires membres du Sous Cluster VBG et le diffuser auprès des parties prenantes
  • Elaborer et actualiser périodiquement le 5W du Sous Cluster VBG et le partager avec les partenaires en faire l’analyse en termes de gaps pour les services de prise en charge existant.
  • Fournir un appui technique aux partenaires opérationnels sur les principes humanitaires, la gestion de cas de VBG, le PSEA, le système de référencement y compris d’autres actions clées VBG, en contexte humanitaire
  • Effectuer régulièrement une analyse de l'environnement de la situation humanitaire, analyser les tendances, les lacunes et les difficultés rencontrées et informer régulièrement l'équipe humanitaire sur l'évolution de la dynamique humanitaire au niveau régional
  • Appuyer la prise en compte des VBG dans les autres secteurs fonctionnels au niveau de Maroua
  • Effectuer toute autre tâche nécessaire.

 

 

Relations de travail

Le consultant travaillera en étroite collaboration avec l’équipe humanitaire du bureau. Il/elle devra créer des synergies entre le nexus humanitaire, développement et paix.

 Il/elle maintiendra de solides relations de travail  en collaboration avec les membres du secteur VBG ainsi qu’avec les autres secteurs en vue d’une meilleure intégration et prise en compte des VBG. Il/elle fournira des mises à jour régulières sur le fonctionnement de la coordination VBG pour les différents rapports. Représentera le secteur VBG auprès des autres secteurs.

 

Qualifications and Expérience:

Profil du candidat

  • Avoir au moins un master en genre, psychologie, travail social, droit, sociologie ou anthropologie

Expérience professionnelle

  • Jouir d’une expérience d’au moins 5 ans dans le domaine des VBG avec un minimum de 2 ans dans les interventions en contexte humanitaire ;
  • Avoir une expérience en matière de coordination des interventions
  • Avoir des compétences dans le suivi de la mise en œuvre de projets humanitaires ;
  • Avoir une bonne connaissance des procédures administratives et financières des programmes humanitaire (de l’UNFPA seraient un atout) ;
  • Avoir une expérience professionnelle de 03 ans au moins dans le domaine de la planification et du suivi des programme et projets ;
  • Etre familier à l’environnement géographique, social et culturel de l’Extrême-Nord du Cameroun.

Compétences requises

Values :

 

  • Etre apte à établir, développer et maintenir des relations de confiance au travail avec sensibilité et respect de la diversité et de l’inclusion;
  • Avoir le sens du travail en équipe et être capable de travailler sous pression et dans un environnement multiculturel et contraignant ;

Avoir un sens très élevé de l’engagement personnel, de grandes compétences en matière de relations interpersonnelles 

Compétences de base

 

  • Avoir de compétences dans le domaine de la gestion des Programmes axées sur les résultats ;
  • Avoir des compétences avérées en matière de communication ;
  • Parler couramment, écrire et communiquer en français et la connaissance de l’anglais est un atout ;
  • Être familier avec les logiciels informatiques courants (Word, PPT, Excel).

 

 

Dossiers de candidatures

Les dossiers de candidatures (en français ou en anglais) doivent porter le titre du poste et envoyé au plus tard le 15 mars 2020. Ils doivent contenir une lettre de motivation, curriculum vitae, photocopies des diplômes et certificats, ainsi que le formulaire P11 des Nations Unies et envoyés par courrier électronique à cette adresse: cameroon.office@unfpa.org.  Toute la documentation jointe doit être dans un seul fichier PDF.

 

NB :

  1. UNFPA est un organisme qui promeut activement l’égalité des chances et entre les sexes
  2. Seuls les candidats présélectionnés seront contactés ;
  3. Il n’y a pas de droits à acquitter, que ce soit au moment du dépôt de candidature ou après. 
  4. En matière de recrutement  l’UNFPA ne fait pas de discrimination par rapport au statut sérologique du VIH/SIDA des candidats.