Vous êtes ici

Consultante en appui au Programme SR/Expert/e en Santé de la Reproduction

Titre du poste :                              Consultante en appui au Programme SR/Expert/e en Santé de la Reproduction

Type de Contrat :                                Individual consultant (IC)                   

Durée :                                                 6 mois

Date de début :                                   01 juin 2020

Lieu :                                                   Yaoundé, Cameroun

 

 

Contexte

Malgré les progrès réalisés dans le secteur santé, des efforts importants sont encore à faire par le Cameroun pour améliorer ses indicateurs de santé de la reproduction. En effet, entre 2011 et 2018 (EDS, 2018), le ratio de mortalité maternelle est passé de 782 à 406 décès pour 100 000 naissances vivantes. La proportion de naissances assistées par du personnel de santé qualifié est restée autour de 65 %, l'utilisation des méthodes modernes de planification familiale est passée de 14 % à 16 % chez les femmes mariées et les besoins non satisfaits en PF estimés à 18%. Le taux de fécondité total a légèrement diminué, passant de 5,1 à 4,9. Environ 25 % des adolescents âgés de 15 à 19 ans ont déjà commencé à procréer. La procréation précoce et les obstacles à l'accès aux services de santé ont contribué de manière significative à la fistule obstétricale, soit près de 20 000 cas de fistule obstétricale, dont 2 000 nouveaux cas chaque année. Le taux de prévalence du VIH chez les adolescentes est de 2,7 %, contre 0,5 % pour les garçons. En 2014, 33 % des femmes mariées ont déclaré avoir été victimes de violences physiques ou sexuelles. La proportion de jeunes filles mariées avant l'âge de 18 ans est estimée à 31 %. La question de la santé des adolescents et jeunes (10 à 24 ans) est également préoccupante. Les réponses stratégiques du ministère de la santé publique intègrent le renforcement des soins obstétricaux et néonataux d’urgence et le monitoring SONU, la planification familiale, la surveillance des décès maternels, périnatals et riposte, la prise en charge de la fistule obstétricale, la mise en place des unités de sante de la reproduction des adolescents, le mentoring des sages-femmes, etc. L’apparition de l’épidémie du COVID-19 au Cameroun a encore compliqué la situation de la santé de la reproduction dans le pays. C’est dans ce contexte et dans le cadre de l’appui du Fond des Nations Unies pour la Population (UNFPA) au gouvernement du Cameroun en général et la mise en œuvre du 7e programme de coopération UNFPA/CAMEROUN en particulier, qu’il est prévu le recrutement d’un(e) consultant (e) en appui au programme de Santé de la reproduction. Cette position sera basée au bureau de l’UNFPA à Yaoundé, avec éventuellement des déplacements dans les régions d’interventions d’UNFPA.

 

Principales tâches et responsabilités :

Sous la supervision générale du Représentant adjoint de l’UNFPA au Cameroun et la supervision directe de la spécialiste de santé de la reproduction, et en collaboration avec les autres experts SR, le/la consultant (e ) va apporter un appui technique pour la Santé maternelle, Sages-femmes, la planification familiale, la Santé de Reproduction des Adolescents et des Jeunes. De manière plus spécifique il s’agira de :

  • Assister la spécialiste Santé de la Reproduction dans la gestion du cluster SR ;
  • Apporter un appui technique de qualité aux partenaires d’exécution de UNFPA dans le cluster SR à travers un suivi rapproché de la mise en œuvre des activités dans le cadre de leur plan de travail ; 
  • Elaborer et analyser les rapports sur l’état d’avancement des interventions du Cluster santé de la reproduction en termes de résultats atteints
  • Participer activement aux efforts de mobilisation des ressources déployés par le Bureau de Pays en préparant la documentation pertinente, comme les documents de projet, les profils de donateurs et en participant aux réunions de donateurs ;
  • Faciliter le lien entre les différents acteurs sectoriels pour promouvoir la SSR, avec un focus spécifique sur l’approche communautaire pour l’utilisation des services de SR ;
  • Apporter un appui technique au programme de soins obstétricaux et néonataux d’urgence, du monitoring SONU et de la surveillance des décès périnatals, maternels et riposte, de développement et renforcement des unités de SRA du ministère de la santé, de lutte contre la fistule obstétricale etc...;
  • Apporter un appui technique au programme de planification familiale en intégration avec les soins obstétricaux et néonatals d’urgence ;
  • Apporter un appui technique pour documenter et diffuser les bonnes pratiques dans la mise en œuvre du programme de santé de la reproduction, notamment dans le contexte du COVID-19 ;
  • Assurer le suivi des rapports de suivi des plans de travail du programme de santé de la reproduction dans le contexte du COVID-19, en particulier dans les régions d’intervention d’UNFPA ;
  • Apporter un appui à la mise en œuvre du plan de riposte au COVID-19, notamment en ce qui a trait au volet de santé de la reproduction ;
  • Apporter un appui à l’organisation des rencontres, des ateliers et études selon les besoins ;
  • Assumer toutes autres taches/ fonctions définies et convenues avec le bureau ;
 
Profil du candidat
  1. Etre spécialiste en santé publique et/ou santé de la reproduction ;
  2. Avoir une expérience professionnelle de 3 ans minimum dans le domaine de la gestion des programmes de santé publique et/ou de santé de la reproduction ;
  3. Etre familier avec les logiciels informatiques courants : Word, Excel, Powerpoint
  4. Avoir une bonne connaissance du système de santé du Cameroun.
  5. Parler couramment le Français et/ou l’Anglais, avec une bonne capacité de travail dans l’autre langue.

 

Compétences supplémentaires requises :

  • Avoir le bon sens du travail en équipe et être capable de travailler sous pression et dans un environnement multiculturel contraignant ;
  • Avoir un sens très élevé de l’engagement personnel, de grandes compétences en matière de relations interpersonnelles ;
  • Avoir une expérience de travail concluant avec les ONG/Associations et le système des Nations Unies ;
  • Avoir des compétences dans le domaine de la gestion axée sur les résultats ;

Les candidatures féminines sont vivement encouragées.

 

Dossiers de candidature

Les dossiers de candidatures (en français ou en anglais) doivent porter le titre du poste et envoyé au plus tard le 21 mai 2020. Ils doivent être complets et contenir une lettre de motivation, un curriculum vitae, les photocopies des diplômes et certificats, ainsi que le formulaire P11 des Nations Unies ; le tout à envoyer par email à  cameroon.office@unfpa.org.Toute la documentation jointe doit être dans un seul fichier PDF.

 

NB :

  1. UNFPA est un organisme qui promeut activement l’égalité des chances et entre les sexes
  2. Seuls les candidats présélectionnés seront contactés ;
  3. Il n’y a pas de droits à acquitter, que ce soit au moment du dépôt de candidature ou après. 
  4. En matière de recrutement, l’UNFPA ne fait pas de discrimination par rapport au statut sérologique du VIH/SIDA des candidates