Individual Consultancy

CONSULTANT POUR L ’EVALUATION DES UNITES DE SANTE DE REPRODUCTION DES ADOLESCENTES (USRA) DANS 5 REGIONS DU CAMEROUN

21 octobre 2019

Yaounde

 

  1. Contexte

 

 

Les adolescents et jeunes (10 à 24 ans) constituent 34.1% de la population générale du Cameroun et les adolescents (10-19ans) 24%. Ces adolescents se trouvent confrontés à plusieurs problèmes de santé sexuelle et reproduction tels que : la sexualité précoce, les grossesses précoces et les conséquences y afférentes, les IST et le VIH/Sida, les Violences Basées sur le Genre (VBG) et pratiques culturelles néfastes incluant le mariage précoce. Plusieurs facteurs pouvant ces problèmes, notamment le faible accès à l’information de qualité, le faible accès aux services de santé et le manque de service d’écoute. Des facteurs comme la pauvreté, le relâchement de l’encadrement familial, le mauvais accueil du personnel de santé et la non confidentialité des informations étant des facteurs aggravants.

Les différents facteurs susmentionnés représentent des menaces pour la santé des adolescentes rendant ainsi la situation de la santé de reproduction des adolescents préoccupante. En effet, 25,6% des adolescentes de 15-19 ans avaient déjà débutées leur vie féconde en 2014, contribuant ainsi de 28% au taux de mortalité maternel national estimé à 782/100000 NV6. Par ailleurs, l’étude EVS de 2014 (étude sur la situation des adolescents et jeunes en matière de santé de la reproduction et lutte contre le VIH/Sida au Cameroun) ont permis de comprendre l’ampleur des problèmes de SRAJ et de trouver des pistes de solution.

C’est dans ce contexte que le Ministère de la Santé Publique (MINSANTE) a mis en place les Unités de Sante de Reproduction des Adolescents (USRA) afin de garantir l’information appropries à leur âge et l’accès aux services de qualité de santé de la reproduction aux adolescents et jeunes tout en respectant leurs droits en matière de santé de la reproduction. Ces unités doivent offrir un paquet minimum des activités harmonisé (PMA) et respectant les normes et standards tels que défini par le Ministère de la Santé Publique. Les unités SRA sont fonctionnelles depuis 2014. Il existe 16 unités SRA sur le territoire national ; un (01) dans la région du Centre, cinq (05) à l’Est, deux (02) dans l’Adamaoua, trois (03) à l’Extrême-Nord et cinq (05) au Nord.

Depuis la mise en œuvre de cette initiative, aucune évaluation approfondie n’a été faite sur la performance du projet, le niveau réel d’utilisation des services, ainsi que le degré de satisfaction des bénéficiaires et des prestataires.

Le présent appel vise à recruter un consultant qualifié pour une évaluation quantitative et qualitative de ces unités de santé de reproduction des adolescentes afin d’évaluer leur pertinence, leur efficacité, leur efficience, leur acceptabilité et leur durabilité dans la perspective d’une éventuelle extension de l’intervention.  

 

  1. Objectifs de la consultation

L’objectif général de la consultation est d’évaluer la qualité des services de santé offerte aux Adolescents et Jeunes dans les USRA en vue d'améliorer leur contribution au programme de santé maternelle.

 

Plus spécifiquement, il s’agit de :

  1. Evaluer la pertinence et la contribution des USRA au programme de SR dans les régions du Centre, de l’Est, de l’Adamaoua, de l’Extrême-Nord et du Nord.
  2. Fournir une évaluation de l'état d'avancement des USRA par rapport aux résultats escomptés. (Evaluer la mise en œuvre du paquet minimum des activités selon les normes et standards dans les USRA, Ressortir les besoins dans les USRA en termes des équipements et ressources humaines, Evaluer l’impact des USRA sur la santé reproductive des adolescents, L’analyse de lien et collaboration entre les USRA et les structures d’encadrement des jeunes (CMPJ, CPFF)
  3. Analyser le modèle de prestation en lien avec les normes et la qualité des services (efficacité, acceptabilité, adéquation, équité et accessibilité)
  4. Analyser la perception des bénéficiaires et des prestataires
  5. Evaluer l’efficience et les mécanismes de pérennisation des USRA,         
  6. Mettre en exergue les enseignements clés des USRA, développer un plan de suivi des USRA et fournir un ensemble d'options claires et prospectives menant à des recommandations stratégiques et concrètes pour l’extension de la stratégie à l’échelle nationale. (Examiner les facteurs qui influencent l’utilisation des USRA),
  7. Elaborer un plan de renforcement, d’extension et de suivi des USRA,
  8. Faire une analyse FFOM.

 

  1. Processus de l’évaluation

L'évaluation se déroulera en quatre phases, à savoir :

  1. Phase de conception, elle comprend :
  • Une revue de tous les documents pertinents disponibles au MINSANTE sur le programme SRAJ ;
  • Une analyse de la logique de fonctionnement des USRA en faisant la corrélation entre les services offerts et les résultats escomptés ;
  • La finalisation de la liste des questions d'évaluation quantitative et qualitative ainsi que la grille d’analyse FFOM des USRA ;
  • Le développement de plan de collecte des données, les outils de collecte et de la stratégie d'analyse ainsi qu’un plan de travail concret pour la phase de terrain.

 

À la fin de la phase de conception, le/la consultant/e et son équipe vont produire un rapport de démarrage mettant en exergue les résultats des étapes ci-haut énumérées, lesquels seront présentés au comité de revue de l’évaluation (CRE).

  1. Phase de terrain

Au cours de cette phase, le/la consultant/e et son équipe entreprendra deux semaines de mission de collecte et d’analyse des données nécessaires pour répondre à la liste finale des questions d'évaluation consolidée à la phase de conception.

  1. Phase de synthèse et de rapportage

Durant cette phase, le/la consultant/e et son équipe vont compléter le travail d'analyse entrepris au cours de la phase de terrain et préparer un premier draft de rapport de l'évaluation, lequel sera présenté au comité de revue de l’évaluation. Les observations formulées par le CRE seront prises en compte dans le projet de rapport final.

  1. Validation du rapport de l’évaluation

Le projet de rapport final servira de base pour organiser un atelier de restitution des résultats dont les participants seront constitués des représentants du ministère de la sante, les partenaires de la SRAJ, l’UNFPA ainsi que toutes les parties prenantes clés des USRA.

 

 

  1. Méthodologie

 

  1. Revue documentaire
  2. Elaboration et validation des outils d’évaluation
  3. Collectes des données en utilisant des o0utils de collecte adéquats (guides d’entretiens pour les analyses qualitatives et questionnaires pour les analyses quantitatives
  4. Interviews et focus group discussions (bénéficiaires et prestataires)
  5. Entretiens semi-structurés (responsables FOSA)
  6. Analyse et restitution des données

 

  1. Livrables/ Résultats attendus

Les livrables spécifiques/ principaux résultats attendus du consultant/e et son équipe sont :
a) Le rapport de démarrage (8 à 10 pages)
b) La présentation du draft de rapport de l’au CRE à la fin de la phase de terrain (30 à 40 pages), lequel intègre :

    • Les performances de la stratégie depuis le début de la mise en œuvre
    • Une analyse sur le modèle utilisé pour les unités SRA
    • Une analyse sur la pérennisation de l’intervention
    • Une analyse sur la perception des bénéficiaires et des prestataires des unités SRA
    • Une analyse des liens avec les structures d’encadrement des jeunes
    • L’analyse FFOM des USRA

 

c) Plan de renforcement, d’extension et de suivi des USRA

d) Etude qualitative sur l’utilisation et l’acceptabilité des USRA par les adolescentes et jeunes

e) La présentation du projet de rapport pour validation (maximum 70 pages plus les annexes)

 

  1. Offre technique  

Les intéressés/es sont invités/es à soumettre sous pli cacheté une offre comprenant une offre technique en trois exemplaires dans une enveloppe scellée qui intègre i) la compréhension de la consultation, ii) la méthodologie détaillée incluant la formation de l’équipe d’accompagnement, iii) le calendrier indicatif.

 

  1. Qualifications et profil du consultant (e) 
  • BAC +5 en Sciences de la sante, Science sociale, anthropologie et autres
  • Expérience de 5 ans minimum en santé de la reproduction, une expérience sur la santé de reproduction de l'adolescent sera un atout supplémentaire ;
  • Avoir une expérience documentée en recherche qualitative (rapports ou publication)
  • Expérience en suivi et évaluation des programmes de santé
  • Capacité de rédaction de rapports de qualité

 

  1. Conditions et durée du travail

Lieu : Yaounde avec descentes réguliers dans les autres régions.

La durée de la consultation est de 06 semaines.

 

  1. Dossiers de candidature:

Les demandes (en Français ou en anglais) doivent porter le titre de la consultation et être transmise au plus tard le 21 octobre 2019. Les dossiers de candidature doivent être complets et envoyés par courriel à l’attention de : cameroon.office@unfpa.org