Vous êtes ici

CONSULTANCE POUR LA REALISATION D’UNE ETUDE SUR LES PLATEFORMES COMMUNAUTAIRES ET DES CENTRES D’ECOUTES CITOYENS DES JEUNES ET DES FEMMES DANS LA REGION DE L’EXTREME-NORD

Niveau:                                               Consultant

Type de contrat:                                Individual Consultancy
 

Contexte d’Organisation:

La région de l’Extrême-Nord du Cameroun vie depuis 2014 une crise sécuritaire qui impacte la vie des populations locales et en particulier les jeunes et les femmes. Cette crise influencée par la dynamique de conflit dans le Sahel et précisément dans le Bassin du Lac Tchad a davantage exacerbé la vulnérabilité de ces populations dans une région où les indicateurs de développement étaient déjà alarmants. Dans le cadre de ses multiples efforts pour faire face à cette crise et assurer la stabilisation de la région et le relèvement des communautés affectées, le gouvernement du Cameroun a sollicité et obtenu du Secrétaire Général des Nations Unies l’éligibilité du Cameroun au Fonds de Consolidation de la Paix (Peace Building Fund). La région de l’Extrême-Nord a bénéficié dans ce sens d’un projet conjoint intitulé « Stabilisation et relèvement des communautés affectées par la crise sécuritaire à l’Extrême-Nord du Cameroun ». De façon globale, ce projet se veut une contribution pérenne visant à agir sur les piliers essentiels aussi bien stratégique qu’opérationnel en vue d’assurer la stabilisation de la région et le relèvement des communautés dont les conditions de vie ont été profondément impactées par la crise sécuritaire. Trois axes majeurs sont concernés à savoir:

  • L’appui à la gouvernance locale
  • Le renforcement des opportunités économiques
  • Le renforcement de la cohésion sociale

Pour la réalisation de ses objectifs, des stratégies participatives ont été définies faisant de la décentralisation un pilier essentiel dans la perspective d’une appropriation locale voir communautaire mettant au centre les préoccupations des jeunes et des femmes. Bien que constituant l’essentiel de la population de la région de l’Extrême-Nord, ces couches ne sont pas toujours suffisamment représentées dans les instances décisionnelles pouvant permettre d’entendre et de prendre en considération leurs voix. Bien plus, lorsqu’existent des plateformes/centres d’écoute et de participation citoyenne au dialogue et au développement au niveau local à l’instar des associations des jeunes et des femmes, des démembrements du Conseil National de la Jeunesse, les CMPJ etc, ces derniers ne sont pas toujours assez outillés pour répondre aux défis qui permettraient aux jeunes et aux femmes d’exprimer et de défendre leurs desiderata. Le projet s’est ainsi donné pour mission d’appuyer les sectoriels et les collectivités territoriales décentralisées (CTD) pour la redynamisation, voir la création et l’animation des plateformes communautaires et des centres d’écoutes citoyens conformément aux orientations du gouvernement de la République du Cameroun. Accomplir une telle mission nécessite d’apprécier l’existant et d’identifier les gaps réels sur la base des besoins pour une meilleure efficacité. La présente étude s’inscrit dans cet ordre d’idée.

 

Rôles et responsabilités:

Le/la consultant(e) travaillera sous  les orientations générales du Représentant Adjoint de l’UNFPA Cameroun et la supervision directe du chargé de Programme de la Paix et Cohésion Sociale.

De manière générale, la présente étude vise à faire un état des lieux sur l’existence et la fonctionnalité des centres et plateformes citoyennes d’écoute et de participation des jeunes et des femmes au processus décisionnel et au développement local prenant en compte les aspects de paix et de cohésion sociales.

 

Spécifiquement, il s’agira de:

  • Faire la cartographie et la typologie des centres et plateformes citoyennes
  • Evaluer la fonctionnalité et l’efficacité des centres et plateformes existants
  • Apprécier la pertinence des centres et plateformes existants par rapport aux besoins des populations, notamment les jeunes et les femmes
  • Identifier les gaps qualitatifs et quantitatifs à combler
  • Faire des suggestions/propositions pratiques pour améliorer la performance des structures existantes et renforcer l’écoute et la participation citoyenne des jeunes et des femmes

Durée:

25 jours ouvrables

 

Méthodologie:

Le Consultant retenu devra décrire dans son offre technique l’approche méthodologique adéquate pour produire les résultats attendus. Cette approche devra intégrer privilégier une approche participative intégrant les échanges avec les acteurs clés au niveau opérationnels.

 

Zones de couverture:

Région de l’Extrême-Nord, Départements du Logone-et-Chari, Mayo-Sava et Mayo-Tsanaga avec un focus dans les cinq Communes d’intervention du Projet à savoir : Makary, Kousseri, Mora, Mokolo et Koza.

 

Résultats attendus:

Au terme de l’étude, les résultats suivants sont attendus :

  • Une cartographie classifiée des centres d’écoute et des plateformes citoyennes des jeunes et des femmes couvrant les zones d’interventions du projet est disponible
  • Une analyse approfondie des forces et faiblesses des structures existantes centrées sur l’efficacité et la pertinence en lien avec les besoins des populations sont effectuée.
  • Les gaps qualitatifs et quantitatifs sont connus
  • Et des suggestions pratiques pour l’amélioration de ces gaps sont disponibles

Livrable :

  • Offre technique finalisée intégrant les outils de collecte et d’analyse des données
  • Rapport préliminaire de l’étude
  • Rapport final intégrant les résultats clés et des recommandations

Qualifications et Compétences :

  • Bacc+5 en sciences sociales ou tout autre domaine similaire
  • Au moins 3 ans d’expérience professionnelle dans la recherche en matière de sciences sociales
  • Justifier d’une solide expérience sur les questions de politique de jeunesse au Cameroun (participation citoyenne, leadership et autonomisation des jeunes etc)
  • Avoir une connaissance de base sur les questions de décentralisation et de développement participatif
  • Avoir une bonne connaissance du contexte socioculturel de l’Extrême-Nord et particulièrement des Communes d’interventions
  • Avoir la maîtrise d’au moins une des deux langues officielles du Cameroun (Français/anglais) et la capacité de travailler dans l’autre
  • Une expérience récente dans la réalisation d’une analyse similaire sera un atout

 

Dossiers de candidature :

Les dossiers de candidature (en français ou en anglais) doivent porter le titre du poste et être envoyés par email  à cameroon.office@unfpa.org au plus tard le 12 juin 2020. Ils doivent être complets et contenir une lettre de motivation, un curriculum vitae, un offre technique, les photocopies des diplômes et certificats ainsi que le formulaire P11 des Nations Unies. Lesdits dossiers doivent être envoyés en une seule pièce jointe (format PDF uniquement).