La mise en œuvre de ce programme visant le renforcement et l’accélération de la lutte contre la fistule obstétricale au Cameroun pour le reste de la période 2018-2019.

10 septembre 2019

L’UNFPA, Fonds des Nations Unies pour la Population, a pour mission de réaliser un monde où chaque grossesse est désirée, chaque accouchement est sans danger et le potentiel de chaque jeune est accompli.

 

UNFPA Cameroun, le Fonds des Nations Unies pour la population, invite les Organisation à Base Communautaire (OBC) et Organisations Non Gouvernementales (ONG) nationales qualifiées à soumettre des propositions pour la mise en œuvre de ce programme visant le renforcement et l’accélération de la lutte contre la fistule obstétricale au Cameroun pour le reste de la période 2018-2019.

 

L’objectif de cet appel à proposition est d’identifier une OBC ou une ONG nationale éligible pour un partenariat avec le bureau pays UNFPA de Cameroun pour soutenir l’atteinte des résultats définis dans le document de programme 2018-2020.

Les Associations communautaires et ONG nationales qui souhaitent participer à cet appel à propositions sont priées de transmettre leurs propositions par email ou par courrier avec mention « Appel à proposition des Associations et ONG nationales » à l’adresse ci-après :

 

 

Madame la Représentante de l’UNFPA

Rond-Point Bastos

BP 836 Yaoundé Cameroun

E-mail : cameroun.office@unfpa.org

 

 

 

Date limite de soumission : 10 Septembre 2019 à 17 heures.

Les propositions soumises après la date de clôture ne seront pas considérées.

 

Les documents d’appel à proposition (Appel à propositions, Programme Pays 2018-2020, formulaire à compléter) sont accessibles sur le site web https://cameroon.unfpa.org/fr/submission/la-mise-en-%C5%93uvre-de-ce-pro...

 

Les propositions devront être rédigées en langue française ou anglaise.

 

Toute autre demande d’information complémentaire devra être transmise à l’adresse kouongambyekedy@unfpa.org au plus tard le 05 Septembre 2019 à 12 heures. UNFPA postera toutes les réponses ou clarifications sur le site web https://cameroon.unfpa.org/fr/submission/la-mise-en-%C5%93uvre-de-ce-pro... le 06 Septembre 2019.

 

UNFPA notifiera les organisations postulantes si leurs propositions sont retenues en vue de procéder aux prochaines étapes.

 

 

Section 1: Contexte

1.1 Mandat de l’UNFPA

L’UNFPA, Fonds des Nations Unies pour la population est une agence de développement internationale qui œuvre pour parvenir à un monde où chaque grossesse est désirée, chaque accouchement est sans danger, et le potentiel de chaque jeune est accompli.

 

1.2 Programme d’assistance de l’UNFPA à la république du Cameroun

Le 7ème   programme de coopération entre Cameroun et l’UNFPA a été approuvé en Juin 2017 et son plan d’action pour la période 2018-2020 a été signé entre le gouvernement et l’UNFPA en XX 2017.

 

Conformément au plan stratégique de l’UNFPA pour 2018-2021, les domaines d’intervention du Fonds sont : (i) la santé de la reproduction (ii) les jeunes et adolescents (iii) le Genre et (iv) la production de données et la dynamique de la population.

Le Dividende démographique est une question importante et urgente pour l’avenir de l’Afrique. L’UNFPA contribue à la réalisation de ce mandat de « dividende démographique » à travers ses interventions.

Tous ces processus sont réalisés pour contribuer à l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD).

 

UNFPA Cameroun travaille en partenariat avec le Gouvernement Camerounais et les autres partenaires sur la base du document de Programme. 

Le document de programme ainsi que son plan d’action (CPAP) se trouvent dans le site http://cameroun.unfpa.org/

 

1.3 Résultats spécifiques

Le programme de coopération entre Cameroun et UNFPA est aligné avec le Plan stratégique de l’UNFPA avec les 4 effets suivants :

Effet 1 : Disponibilité et utilisation accrues de services intégrés de santé sexuelle et de la reproduction (y compris la planification familiale, la santé maternelle et le VIH), soucieux de l’égalité des sexes qui répondent aux normes en matière de droits de l’homme pour la qualité des soins et l’égalité d’accès ;

 

Effet 2 : Priorité accrue aux adolescents, en particulier les jeunes adolescentes, dans les politiques et programmes nationaux de développement,  notamment en mettant à leur disposition des services complets d’éducation sexuelle et de santé en matière de sexualité et de procréation ;

 

Effet 3 : Promotion de l’égalité des sexes, autonomisation des femmes et des filles et droits en matière de reproduction, notamment pour les femmes, les adolescents et les jeunes vulnérables et marginalisés ;

 

Effet 4 : Renforcement des politiques nationales et des programmes
internationaux de développement grâce à l’intégration d’analyses factuelles sur la dynamique des populations et ses liens avec le développement  durable, la santé en matière de sexualité et de procréation, les droits liés à la procréation, la lutte contre le VIH et l’égalité des sexes.

 

Le programme dispose comme produits :

 

Produit 1: Capacités nationales renforcées pour offrir des services intégrés de qualité en Santé maternelle, néonatale, des adolescents, planification familiale, et prise en charge des Violences Basées sur le Genre, en particulier chez les personnes les plus vulnérables, y compris en situation humanitaire.  

 

Produit 2: Capacité nationale renforcée pour améliorer l’accès des femmes et des adolescents, en particulier des plus vulnérables, renforcé pour les services intégrés de santé sexuelle et reproductive, en particulier la planification familiale, y compris dans les situations humanitaires.

 

Produit 3: Capacité nationale  renforcée pour dispenser l’éducation sexuelle complète en milieu scolaire et en milieu extrascolaire, ainsi que les compétences de vie courante visant les jeunes filles.

 

Produit 4: Capacités nationales renforcées pour promouvoir le leadership, la résilience et la participation des adolescents et des jeunes afin qu’ils contribuent et bénéficient du développement durable et de la paix en tant qu'acteurs positifs du changement.

 

Produit 5: Capacité nationale renforcée pour la production, la dissémination et l’utilisation des données de population de qualité désagrégées en vue d’informer les politiques de développement, faire le suivi des Objectifs de Développement Durable et promouvoir le dividende démographique.

1.4 Résultats spécifiques portant sur ce volet de la Fistule Obstétricale

Contexte

Au Cameroun l’EDSMICS 2011 a estimé environ 20 000 femmes qui souffraient ou avaient souffert de FO, avec une incidence annuelle d’environ 2000 cas. Le plus souvent, ces cas de Fistules sont cachés au sein des communautés et les femmes affectées sont réticentes à se dévoiler à cause du caractère stigmatisant et de la marginalisation qui accompagnent cette maladie. Dans le but de renforcer les efforts constants du Gouvernement dans la lutte pour éliminer la fistule obstétricale (FO) au Cameroun, le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) et le Programme Alimentaire Mondial (PAM) se sont engagés à mettre en œuvre un projet conjoint sous financement de Danish Grant Funds. Ce projet qui vise l’accès aux services intégrés de Santé de Reproduction aux populations vulnérables à travers l’assistance nutritionnelle, avec un accent particulier sur les jeunes et les femmes, comporte un volet sur l’identification de 300 cas de FO dans les régions de l’Adamaoua, de l’Est, de l’Extrême-Nord et du Nord et leur référence vers les formations sanitaires de prise en charge.

Cette année, dans le cadre des activités de lutte contre la FO au Cameroun, il est prévu de réparer 500 cas de FO à travers des campagnes de masse de réparation gratuite et une prise en charge en routine. Pour identifier et référer les cas existants dans les communautés vers les centres de réparation, la stratégie retenue au cours de ces dernières années est essentiellement la recherche active par le biais d’Organisations à Base Communautaire (OBC). Cette année, il y a lieu d’accélérer le processus afin de progresser vers l’objectif fixé de réparer 500 cas.

UNFPA Cameroun, le Fonds des Nations Unies pour la population, invite les Organisations Non Gouvernementales (ONG) qualifiées à soumettre des propositions pour la mise en œuvre de ce programme de lutte contre la fistule obstétricale pour la période 2019-2020.

 

Description des taches et des responsabilités :

L’organisation sélectionnée aura pour objectif d’identifier et de référer au moins 300 cas de fistules obstétricales vers les centres de réparation de FO préalablement identifiés.

Plus spécifiquement, elle aura pour mission de réaliser les activités suivantes :

  • Sensibiliser les communautés sur la FO à travers les radio-communautés, les causeries éducatives, etc…
  • Collaborer avec les leaders religieux, traditionnels et politiques pour mener les activités de sensibilisation auprès des communautés
  • Rechercher les cas de FO dans les communautés et les référer vers les formations sanitaires locales pour confirmation et les transférer vers les centres de réparation ;
  • Former les Agents de Santé Communautaire (ASC) à l’identification des cas de FO
  • Organiser le transport et la référence des cas confirmés vers les centres de réparation, pour les campagnes de réparation dans les centres ou pour la prise en charge de routine

La période d’exécution de cette mission s’étalera sur la période allant du 15 Septembre au 31 Décembre 2019.

 

Résultats attendus :

  • A l’issue de la consultation, les résultats suivants sont attendus :
  • 300 femmes porteuses de fistules obstétricales sont identifiées et bénéficient d’un accompagnement de qualité dans les régions ciblées dans le cadre de la PEC chirurgicale et le suivi post-opératoire ;
  • Les ASC des régions ciblées, sont formés pour poursuivre l’identification active des cas de FO dans les communautés
  • Une base de données et une cartographie des cas de FO identifiés et opérés est disponible
  • Un rapport technique d’activités et un rapport financier sont disponibles dès la fin des activités dans le cadre du présent partenariat.

 

 

Section 2: Documents nécessaires pour la soumission et calendrier

2.1 Documentation requise à la soumission

 

Le dossier de manifestation d’intérêt devra inclure les documentations suivantes:

  1. Copie du statut légal de l’Organisation dans la république du Cameroun
  2. Copie du statut légal de l’Organisation dans la république du Cameroun (si c’est une organisation internationale)
  3. Annexe I – Formulaire de soumission : Profil de l’Organisation et Proposition de programme  
  4. Description de l’organisation et expériences
  5. Dernier rapport annuel, dernier rapport d’audit : documents séparés ou lien des documents

 

2.2 Calendrier indicatif

Date de lancement de l'appel à proposition

 

Date limite de demande d'information complémentaire

 

UNFPA poste les réponses à la demande d'information

 

Date limite de soumission des propositions

 

Analyse des propositions par UNFPA

 

Notification des résultats aux ONG

 

 

Section 3: Processus et calendrier

3.1 Analyse et évaluation des soumissions des ONGs

Les propositions seront analysées par un comité de sélection pour identifier l’organisation qui dispose les capacités et compétences requises  pour mettre en œuvre le programme  afin d’atteindre les résultats du programme pays en utilisant les critères définis dans la rubrique 3.2.

Il est à noter  par ailleurs que la soumission des propositions ne garantit pas que l’organisation soit sélectionnée comme partenaire de l’UNFPA.

L’ONG ou l’OBC sélectionnée sera invitée à conclure un accord avec UNFPA et les politiques et procédures de l’UNFPA seront appliquées.

 

3.2 Critères de sélection

Les organisations éligibles seront sélectionnées d’une manière transparente et compétitive, sur la base de leurs capacités d’assurer une meilleure qualité de service, incluant la capacité de  mettre en œuvre des stratégies innovatrices pour  répondre aux priorités de programme d’une manière efficiente et cout-efficacité.

Le bureau UNFPA Cameroun analysera les informations fournies par les ONGs et les OBCs et évaluera les propositions sur la base des critères suivants :

 

NB: Toute proposition qui n’est pas rédigé en langue française ne sera pas considérée.

 

Governance et leadership

  • L’organisation a une définition claire de ses missions, de son but et objectifs  qui reflètent la structure et le contexte de l’organisation  ainsi que l’alignement aux domaines prioritaires de l’UNFPA.
  • L’organisation n’a jamais  d’accusation de fraude, de réclamation ou problèmes de prestation de service.

 

Ressources humaines

  • L’organisation a suffisamment de staff et de ressources pour entreprendre les activités proposées
  • L’organisation n’a pas de conflit d’intérêt avec UNFPA ni avec son personnel lesquels ne peuvent pas être mitigés

 

Avantages comparatifs

  • La mission de l’Organisation et/ ou son plan stratégique   est axé au moins à un domaine de programme de l’UNFPA.
  • L’organisation dispose d’expérience dans le pays et jouit de notoriété dans les domaines relatifs au mandat de l’UNFPA.
  • L’organisation a des capacités démontrés dans la mise en œuvre des activités similaires et fait preuve de crédibilité envers les parties prenantes et partenaires.
  • L’organisation a de présence au niveau communautaire et a la capacité d’atteindre les audiences cibles, particulièrement la population vulnérable et dans les zones difficiles d’accès.

 

 

Suivi

  • L’organisation a un système et des outils en place pour collecter, analyser et utiliser systématiquement les données de suivi pour le rapportage et la prise de décision.

 

 

Partenariat et plaidoyer

  • L’organisation a établi des partenariats avec le gouvernement et avec d’autres entités sectorielles, locales, internationales, privées.
  • L’organisation a la capacité de plaidoyer au niveau local et national de l’agenda 2030 des Objectifs de Développement Durable.

 

 

Considération de l’environnement

  • L’organisation a établi une politique ou une pratique pour réduire l’impact environnemental de ces activités. Si la politique n’existe pas, l’organisation n’avait jamais d’activités ayant d’impact négatif à l’environnement.

 

3.3 Accord de partenariat envisagé

UNFPA informera toutes les organisations soumissionnaires du résultat de leurs soumissions par email ou à l’adresse postale de l’Organisation.