Vous êtes ici

BOUBA : « Malgré Boko Haram, je serai un couturier respecté au tour du Lac Tchad » !

Bouba est un ex-survivant du groupe terroriste Boko Haram. Originaire du Logone-et-Chari, dans la Région de l’Extrême-Nord, son oncle a été assassiné en 2015. Ce qui a contraint le reste de sa famille à fuir le village natal. Elle trouvera dans la détresse un abri de fortune et une paix précaire à 7 kilomètres plus loin. 

Sa pitance journalière, Bouba la trouvait grâce aux exploits de son frère ainé qui, ayant appris dans le tas la pratique de la pêche aux hameçons sur le Logone, ramenait à la maison quelques petits poissons mis à l’écart par des habiles revendeuses. Le rêve naquit de nouveau dans la vie de Bouba, lorsqu’il fut identifié́ comme jeune pouvant bénéficier du projet« Jeunesse et stabilisation pour la Paix et la Sécurité́ dans la Région de l’Extrême-Nord du Cameroun » qui venait dans la localité, grâce à l’appui financier de l’Union européenne.Le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) qui exécute ce projet lui avait alors offert une formation en couture et entrepreneuriat. Suivi de près par l’Association Citoyenne pour le Développement du Cameroun (ACDC), Bouba ne s’est pas seulement révélé brillant apprenant, mais beaucoup plus comme un futur prestataire de services de couture dévoué pour la communauté qu’il a intégré. C’est avec passion et émotion qu’il peut vous raconter son histoire et de l’importance de la paix et de l’éducation  pour la vie d’un jeune.

L’histoire de Bouba et celle de nombreux autres jeunes bénéficiaires de ce projet est à découvrir dans https://cameroon.unfpa.org/fr/publications/ysps-news